Neuf mois

Je vous ai donné l’habitude des posts gais avec des photos indécentes de plage, de soleil, de magnifiques paysages et de restos qui font baver. J’aime bien vous narguer, c’est vrai. Aujourd’hui ça fait neuf mois que je suis en Israël et je m’étais dit que je filerais une métaphore sur le temps de gestation… Un truc gai et drôle.

Mais aujourd’hui – comme depuis plusieurs jours – je ne suis pas d’humeur gaie ou drôle. Chaque journée, chaque heure voit une nouvelle attaque se produire. Les notifications sur mon téléphone se succèdent à un rythme effréné pour m’annoncer une fusillade, un attentat à la voiture bélier, des jets de pierre, une tentative d’explosion, une attaque au couteau. Aucune ville n’est épargnée mais c’est évidemment Jérusalem qui est la plus touchée.

De chez moi, j’entends les sirènes d’ambulance, de police, triste écho à la réalité que je découvre sur Internet et qui est sans cesse mise à jour. Le bilan s’alourdit d’heure en heure. Il n’y a aucune trêve, aucun répit, les attaques se multiplient inlassablement et la terreur règne.

Hier j’avais donné rendez-vous à ma soeur Marine pour déjeuner dans notre resto japonais préféré. Je ne l’avais pas vue depuis longtemps, j’avais des choses à lui donner, j’avais envie qu’on se retrouve. Qu’y-a-t-il de plus normal que de vouloir être avec sa soeur ? Rendez-vous à la Tahana Rishona, je vois le bus 78 qui arrive, elle en sort, nous nous faisons un câlin, nous marchons jusqu’au resto. Tout est normal. Retour normal également, je la laisse remonter dans le bus puis c’est à mon tour de rentrer chez moi. C’était hier.

Ce matin, j’ai été réveillée par les sirènes non stop dans la rue. Un oeil qui s’ouvre, puis deux, l’écran de mon iPhone tout de suite avant même de me lever. Une attaque au couteau. Puis encore une autre. Et maintenant une fusillade dans un bus. Je suis horrifiée. Je me lève et vais au salon allumer mon ordinateur. Je ferme les fenêtres.

Les informations et les détails nous parviennent au compte-gouttes. La fusillade s’est produite dans le bus 78 à Armon Hanatsiv, tout près de mon oulpan. Là où Marine se trouve. Marine. Ma soeur. Ma petite soeur. Je ferme les yeux un quart de secondes et refoule le plus vite possible les pensées qui me viennent à l’esprit. Ce bus où une personne a été tuée et seize autres ont été grièvement blessées, ce bus-là, ma soeur était dedans hier. Impossible de contenir mes tremblements et mes pleurs.

Ce soir, j’avais prévu d’aller faire les courses avec ma coloc Sandra au supermarché. Elle vient de m’envoyer un texto il y a quelques secondes : “Je crois qu’on va faire les courses sur Internet”. Je crois qu’elle a raison. Je n’envisage pas de sortir de chez moi aujourd’hui.

Et pendant ce temps en France et dans le monde ? L’opinion publique et les médias continuent de tirer sur Israël, prenant sans cesse le parti des Palestiniens, rivalisant de formulations toutes plus orientées et plus écoeurantes les unes que les autres. La réalité est bâillonnée et renversée. Nous aurons toujours tort. Nous serons toujours les bourreaux. Et pourtant c’est nous qui n’osons plus sortir de chez nous, nous qui prenons des cours de krav maga avec un prof qui utilise des couteaux en plastique pour nous apprendre à nous défendre, nous qui achetons des sprays au poivre jusqu’à causer des ruptures de stock, nous qui sommes victimes des actes sanguinaires d’un peuple enragé et nourri d’incitations virulentes à la haine et à la mort. Les actualités d’Israël me glacent d’effroi, les actualités du reste du monde me glacent de colère.

Aujourd’hui ça fait neuf mois que je suis en Israël et aujourd’hui je ne vous narguerai pas avec des photos de plage. Aujourd’hui je voudrais juste que nous puissions vivre normalement.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: