Laissez passer les p’tits papiers

Il est l’heure d’appeler le Consistoire. D’après ce que j’ai entendu, il est difficile d’obtenir un rendez-vous et les délais d’attente sont infiniment longs. Qu’à cela ne tienne, j’ai tout mon temps.

Après seulement quelques minutes d’attente, une dame me répond. Je lui explique que je veux un rendez-vous pour qu’on me délivre un certificat de judaïcité dans le cadre d’un départ en Israël et, avant même d’accepter, elle me demande si je connais la liste des pièces à fournir. Encore ? Mais ça ne s’arrête donc jamais ?

Pour un certificat réussi pour une personne, il vous faut :

– la Ketouba des parents (le get de ma mère fera l’affaire, même si je sens que ça ne plaît pas à la dame)
– un extrait d’acte de naissance (fastoche, ma mairie est tout près de chez moi, c’était fait en 4 minutes chrono)
– un extrait d’acte de naissance de ma mère (sachant qu’elle est née à Verdun… tu la vois venir, la grosse galère ?)
– une photo (génial, j’avais TRÈS envie d’aller faire la gueule dans un Photomaton dans le trom)
– le livret de famille
– mon passeport
– un chèque de 50 euros (pardon ? Le consistoire a à ce point-là besoin d’argent ?)

Faire cuire à feu doux quelques heures (ou à gros bouillons quelques jours) et servez tiède. Bon appétit.

J’ai rendez-vous mardi 9 septembre à 13h30. Si l’acte de naissance de ma mère envoyé depuis Verdun en tarif lent est arrivé d’ici là, je me mets à la jupe longue.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: